Nos ressources

Photo de Marshall Rosenberg

LA COMMUNICATION NON VIOLENTE

Marshall  Rosenberg, homme de paix de renommée internationale a mis au point le processus de Comm?unication Non Violente (CNV) au début des années 60 dans l’esprit de Carl Rogers, de Thomas Gordon et à partir de ses propres expériences de vie.

En observant autour de lui , il s’est  interrogé sur les sources possibles des attitudes agressives chez certains et bienveillantes chez d’autres, même dans des contexte tendus. Il a relevé les points communs entre des hommes de paix  comme Boudha , Gandhi et Martin Luther King et ainsi il est arrivé à la réponse que ce qui différencie les attitudes violentes et celles les plus respectueuses de soi et de l’autres, c’est la façon dont la personne communique et pense.

A partir de concepts simples à comprendre, il propose un processus puissant pour être en communication avec soi même et les autres et résoudre les conflits de façon pacifique que ce soit à l’intérieur de soi, dans les familles, les écoles , les entreprises, etc…

?Citations de Marshall Rosenberg? :

  • « La violence sous toutes ses formes est l’expression tragique d’un besoin non reconnu »
  • « Je suis intéressé par un processus d’éducation où l’enseignement a conscience que l’on ne peut rien attendre à quiconque , mais que l’on peut profiter des occasions d’apprendre à partir du désir de partager ce qui a de la valeur pour soi »

L’EDUCATION BIENVEILLANTE

» Il me semble clair que le but principal pour nous, en tant que parents, est de trouver des façons d’aider nos enfants à être « humains » et forts. A quoi cela avancerait-il d’avoir éduqué un jeune enfant à être soigné, poli et charmant s’il est incapable de réagir devant la souffrance des autres? Qu’a-t-on accompli si on a élevé un enfant brillant, un premier de la classe, qui utilise son intelligence pour manipuler les autres? Et voulons-nous des enfants tellement adaptés qu’ils sont d’accord avec une situation injuste?

 Comprenez-moi bien : je ne m’oppose pas à ce qu’un enfant soit poli, soigné et instruit. La question cruciale est pour moi la suivante: Quelles méthodes a-t-on utilisé pour arriver à ces fins? S‘il s’agit d’insultes, d’attaques ou de menaces alors on peut être certain qu’on a aussi enseigné à cet enfant à insulter, attaquer, menacer et plier sous la menace. Si d’un autre côté, on utilise des méthodes qui sont humanisantes alors on enseigne quelque chose de beaucoup plus important qu’une série de vertus isolées. On montre à l’enfant comment être une personne, un être humain qui peut conduire sa vie avec force et dignité »

(Dr Haim Ginott Citation issue du livre d’A. Faber et E. Mazlish « Parents épanouis, enfants épanouis »)

 
Adele Faber et Elaine Mazlish ont acquis une renommée internationale pour leur expertise dans le domaine de la communication ­adultes-enfants.

photo adele et elaineDes parents du monde entier leur sont reconnaissants et les communautés profes-sionnelles appuient leurs principes avec enthousiasme. Leur premier livre, Parents épanouis, Enfants épanouis, a reçu le prix Christopher pour souligner « une réus-site littéraire affirmant les plus hautes valeurs de l’esprit humain ». Leurs livres subséquents, Parler pour les enfants pour qu’ils écoutent, écouter pour que les enfants parlent   ainsi que Frères et soeurs sans rivalité , se sont vendus à plus de 4 millions d’exemplaires et ont été traduits dans plus d’une trentaine de langues. Le magazine Child a désigné le livre Parler pour que les enfants apprennent à l’école et à la maison  comme étant le meilleur livre de l’année pour sa contribution dans le domaine de l’éducation.

Des milliers de groupes, répartis à travers le monde ont profité des ateliers qu’elles ont créés en vue d’améliorer la communication entre les adultes et les enfants.

Leur plus récent livre, Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent  aborde les problèmes difficiles liés à l’adolescence.